Le coke est obtenu par carbonisation du charbon à l’abri de l’air dans des fours à 1000° pendant une vingtaine d’heures.
Les matières volatiles ainsi éliminées laissent un produit solide fissuré, d’apparence poreuse et mécaniquement résistant. Il est constitué uniquement de carbone et de matières minérales calcinées.
Hormis le chauffage domestique, la principale utilisation du coke est la production d’acier dans les hauts-fourneaux.